Cohérence textuelle et énonciation de la subjectivité dans le langage

cohérence-edalgerPar Djamel ZENATI & Youcef IMMOUNE

La clarté de l’organisation textuelle est déterminante à l’égard de l’interprétation de la cohérence des textes et de leur réception. Dans une situation de communication écrite, le lecteur, même d’une copie d’étudiant, s’attend à lire un texte dont la progression est cohérente.

Cependant, établir une typologie claire des critères relevant de la cohérence textuelle est une entreprise qui peut s’avérer très vite ardue et difficile à mener. Elle sera confrontée aux questions fondamentales de production de sens et aux conditions de sa réception. Dans quelle mesure le scripteur peut-il imposer une organisation textuelle ? Dans quelle mesure les appréciations des lecteurs dépendent-elles de leur propre contribution au processus d’interprétation ? Dans quelle mesure est-il possible de prévoir certains dysfonctionnements sur le plan organisationnel ?

Ce manuel, résolument inscrit dans le cadre général de la didactique de l’écrit, vise clairement à faire acquérir aux étudiants les outils nécessaires aussi bien à la lecture qu’à la production des textes.

C’est à travers une démarche tantôt déductive, tantôt inductive que la question de l’évaluation de la cohérence textuelle est abordée en relation avec une réflexion sur la structuration thématique d’un texte, de sa division, thème — propos, au niveau phrastique au développement de sa progression thématique.

Cette démarche permet de mieux cerner certains aspects qui contribuent à la perception d’une clarté textuelle et de mieux appréhender la dimension thématique de son organisation.

Dans la perspective de la didactique de l’écrit, il est impératif d’adopter une approche qui prend en considération l’ensemble des questions inhérentes à la mise en texte.

L’organisation globale du texte peut être appréhendée à partir de perspectives diverses. Il est possible par exemple de choisir de souligner l’appartenance du texte à un genre particulier et de l’étudier à travers les caractéristiques narratologiques spécifiques de ce dernier.

Sans nier l’intérêt des études de ce type et sans faire table rase de leurs retombées sur la didactique de l’écrit, ce manuel adopte une posture analytique mettant en oeuvre une conception dynamique de la textualité qui considère l’organisation textuelle par le biais de sa structuration thématique. Il fournit un cadre d’évaluation de la clarté du texte au sein d’une situation discursive particulière.

Une telle démarche est particulièrement adaptée à une visée didactique où il est possible de cerner avec précision certaines anomalies au niveau organisationnel couramment observées dans les écrits des étudiants.

Et parce que parler ou écrire ne peut se résumer à de simples opérations automatiques d’encodage et de décodage indifférentes aux conditions concrètes de la situation d’allocution et aux spécificités des sujets impliqués dans l’échange verbal, la seconde partie est consacrée à l’énonciation de la subjectivité dans le langage.

Initiant, à travers de nombreux exercices, les étudiants à la reconnaissance des outils mis en oeuvre dans la traduction linguistique de la subjectivité, la progression de ce manuel permet de repérer les indices de la subjectivité dans les productions textuelles et de comprendre les stratégies argumentatives mises à l’oeuvre dans l’activité discursive des sujets producteurs de textes.

Les points théoriques développés permettent à leur tour de faciliter l’accès à la lecture de textes théoriques en résonance avec un champ de recherche, d’une grande actualité, prolongeant les préoccupations de Benveniste pour qui « c’est dans et par le langage que l’homme se constitue comme sujet ».

En somme, ce manuel permet de cerner les enjeux des textes, de leur organisation interne à l’intrusion somme toute humaniste des sujets dans ce qu’ils disent ou écrivent. Il permet non seulement de reconnaître et d’utiliser le matériau linguistique, mais aussi d’évaluer et de relativiser les contenus.

Pour consulter la table des matières et commander le livre cliquer ici u écrire à pumag@edition-alger2.org


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. science dit :

    merci pour l’information

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search